Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RANDOCOPS

RANDOCOPS

Randonnées et sorties diverses entre copines.

PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Ce vendredi 3 février 2017, nous jouons les touristes à Genève

Arrivées à la Place neuve, nous visitons en détail la Promenade des Bastions puis nous montons dans la vieille ville par la Rampe de la Treille en faisant une halte à la Promenade du même nom pour terminer par la visite de la Maison Tavel (Musée d’Histoire urbaine et de la Vie quotidienne de Genève).

Mine de rien, nous aurons marché tout de même 6.690 km !

PLACE NEUVE

Officiellement "Place de Neuve" (du nom d’une ancienne Porte de la Ville), c’est une des principales places de Genève. C’est également un haut lieu de la culture genevoise puisqu’elle est bordée par :

- le Conservatoire de Musique (1858)

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

- le Grand Théâtre (1879) remplaçant le Théâtre de Neuve (1783), en rénovation !

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

- le Musée Rath (1824), consacré aux Beaux-Arts il propose des expositions temporaires d'Art suisse et international et d'Archéologie.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

En son centre, fut érigée en 1884, une statue équestre du Général Dufour, héros national et premier réalisateur des cartes géographiques de la Suisse.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

PROMENADE DES BASTIONS

À l’origine, elle se situait entre les bastions (ouvrages fortifiés faisant saillie) du XVIème et XVIIème siècle, d’où son appellation. Elle fut agrandie en 1726 par le comblement des fossés de la ville.

Les grilles entourant la promenade ont été posées à partir de 1864 et le portail de l’entrée principale date de 1874. Les deux piliers latéraux sont surmontés chacun par un aigle monumental.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

À l’est, le Palais Eynard : un petit palais de style Empire que Jean-Gabriel Eynard et sa femme Anna firent édifier entre 1817 et 1821. Ce bâtiment abrite actuellement la Mairie.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

En bordure de la rue de Candolle, se trouve l’Université dont le parc forme en quelque sorte le campus.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

De la Place Neuve à la rue Saint-Léger, la promenade est traversée par une large allée bordée d’arbres.

Prés de la Place Neuve, les amateurs d’échecs disposent d’une douzaine de jeux tracés au sol.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

À proximité : un kiosque à musique, un restaurant, des jeux d’enfants et une patinoire en cette période hivernale.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Prés de l’Université, une Rocaille a été aménagée et un parcours dendrologique permet d’admirer des arbres remarquables.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Au milieu d’une pelouse : la statue de David venant de trancher la tête de Goliath (par Jean-Etienne Chaponnière, 1834)

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Le long des allées, on découvre les bustes de plusieurs personnalités qui ont contribué à la renommée de Genève :

Gustave Moynier, Premier Président du Commité Internationnal de la Croix-Rouge (1826-1910)

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Edmond Boissier, Botaniste (1810-1885)

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

François-Jules Pictet de la Rive, naturaliste (1809-1872)

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Antoine Carteret, Conseiller d’État (1813-1889)

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Jean-Daniel Colladon, Physicien (1802-1893)

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Augustin-Pyramus de Candolle, créateur du Jardin Botanique (1778-1841)

Le décor gravé sur le piédestal est intéressant : on y voit quatre danseuses peu ou pas vêtues, escortées d’angelots joufflus, tournoyant gaiement autour du buste sévère… On peut notamment y reconnaître Juliette Drouet, la célèbre amante de Victor Hugo.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Henri-Albert Gosse, Fondateur de la Nouvelle Société Helvétique (1753-1816)

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Jean Piaget, Psychologue et Epistémologue (1896 -1980). (Epistémologie = étude critique des sciences)

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Dans la partie sud : Sculpture de Jacques Probst à la mémoire de Henry Dunant (1828-1910) Fondateur de la Croix-Rouge. Le sculpteur a voulu que l’ange s’adresse au créateur et intercède pour les victimes de guerres...

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

À côté du Palais Eynard, mémorial à Jean-Gabriel Eynard, héros de l’indépendance grecque , érigé en 1907 par les étudiants hellènes de Suisse.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Enfin, le monument le plus célèbre de cette promenade : le Mur des Réformateurs.

Plusieurs pays ont participé financièrement à son édification : Mur de 120 m de longueur, adossé aux anciennes murailles de la Treille, les travaux débutèrent en 1909 et s’achevèrent en 1917. Les statues de ce mur sont l’œuvre des sculpteurs Landowski et Bouchard, auteurs également du Christ de Rio...

Au centre, quatre statues monumentales représentant de gauche à droite les quatre réformateurs : Farel, Calvin, Bèze et Knox et de chaque côté, des statues plus modestes , en alternance avec des textes et des bas-reliefs figurent des personnages impliqués dans la réforme. Un bassin court tout le long du monument.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

PROMENADE DE LA TREILLE

C’est la plus ancienne Promenade Genevoise. Elle fut créée en 1515 sur d’anciennes vignes, d’où son nom. Elle offre une vue dégagée sur le Salève, la Place Neuve et le Promenade des Bastions.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

En bas de la rampe, près de la Place Neuve trône un buste de Henry Dunant, à l’endroit exact où avaient lieu les exécutions capitales. Cet endroit a été choisi pour rappeler qu’Henry Dunant s’est farouchement battu contre la peine de mort (il a été traumatisé en assistant en 1862 à une pendaison ratée…).

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

En 1767, est érigé sur la promenade, le plus long Banc du monde : ce banc en bois d’une seule longueur mesure 120,21 m et est supporté par 61 socles de pierre.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Cette promenade fut plantée de marronniers au XVIIIème siècle. Parmi eux, le Marronnier "fonctionnaire" ! En effet, le "Marronnier de la Treille" a pour charge, chaque année, d’annoncer officiellement le printemps ! L’éclosion de son premier bourgeon est mentionnée par voie de presse. Cet événement est un moment important de la vie genevoise : la démarche est accomplie avec grand sérieux, un huissier en grande cape rouge et jaune suivant le Sautier de la République à distance respectueuse.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

La promenade est dominée par l’Hôtel de Ville et sa Tour Baudet, dans le soubassement de laquelle on remarque des blocs de pierre gravés d’une inscription romaine, inscription funéraire provenant probablement d’une nécropole romaine alors située aux alentours de la Place Neuve.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

En face du portique d’accès à la vieille ville, nous remarquons encore la statue de Pictet de Rochemont (1755-1824) par Peter Hartmann (1962). Grâce à ses talents de diplomate, il a réussi, au XIXème siècle, à convaincre la Confédération d’accepter le canton de Genève en son sein et obtenu des souverains alliés l’agrandissement du territoire exigé par la Suisse.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Avant la visite de la Maison Tavel, une halte à l’ancien Arsenal qui abrite cinq canons. Contre la paroi du fond miroitent doucement trois grandes mosaïques dues au peintre genevois Alexandre Cingria.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

MAISON TAVEL

La Maison Tavel est la plus ancienne demeure privée genevoise, elle porte le nom de la famille qui l’a possédée depuis la fin du XIIIème jusqu’au début du XVIème siècle.

Ce bâtiment patrimonial abrite depuis 1986 le Musée d’histoire urbaine et de la vie quotidienne. Les objets présentés proviennent des collections publiques genevoises. Gravures, peintures, cartes, maquettes, mobilier et objets divers témoignent du passé de Genève et de ses habitants du Moyen-Âge au XIXème siècle.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Niveau 0 : Accueil, Moyen-âge, Réforme, Escalade, Pouvoir et Justice

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Niveau 1 : Vues de Genève

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
Têtes sculptées originales (copies en façade)
Têtes sculptées originales (copies en façade)

Têtes sculptées originales (copies en façade)

Niveau 2 : Appartements des XVIIIème et XIXème siècles

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Niveau 3 : Relief Magnin, une maquette de Genève – 30 m², en zinc et en cuivre – telle qu’elle était dans les années 1850. Due à l’architecte Auguste Magnin, elle est le résultat d’un travail colossal, qui dura une vingtaine d’années.

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Niveau -1 : Caves Monumentales

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL
 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

À la sortie du Musée, le goûter s’impose ! Chocolat chaud et biscuits au Café de l’hôtel de Ville, "Chez l’père Glôzu"

 PROMENADES DES BASTIONS – DE LA TREILLE ET MAISON TAVEL

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

françoise 05/02/2017 16:35

Je connais les lieux que vous avez visités , j'ai beaucoup apprécié les commentaires historiques de Chantal qui m'ont appris des choses que je ne savais pas ,merci .